OverAPI : La bibliothèque du développeur web et du développeur

Voilà un outil qui va vous permettre de gagner du temps dans le développement web, OverAPI référence toute la syntaxe des langages web, informatique et même de la console Linux.

Par exemple, sur une seule page, toutes les fonctions de PHP sont référencées avec un lien vers PHP.net pour avoir tous les détails (paramètres, attributs, etc…), de quoi aider et vous faire gagner un temps précieux pour vos développements !

Changer le mot de passe root MySQL

S’il vous est déjà arrivé de perdre votre mot de passe MySQL, ouvrez votre terminal et voilà la procédure à suivre :
Seules les lignes commençant par $ sont à tapées dans le terminal.
On stoppe MySQL.
[code]$ sudo /etc/init.d/mysqld stop[/code]
On lance MySQL en « safe mode ».
[code]$ sudo mysqld_safe –skip-grant-tables &[/code]
On lance mysql.
[code]$ mysql[/code]
On effectue la requête pour changer le mot de passe de root.
[code]$ UPDATE mysql.user SET password = password(‘VOTRENOUVEAUMOTDEPASSE’) WHERE user = ‘root'[/code]
On quitte mysql.
[code]$ exit[/code]
On kill le process MySQL.
[code]$ sudo ps -ax[/code]
[code]$ sudo killall -9 15 (Si le process est 15)[/code]
On redémarre MySQL.
[code]$ sudo /etc/init.d/mysqld start[/code]
Et voilà, le mot de passe MySQL est modifié.

Problème de permissions avec Magento 2

En testant Magento 2, nous sommes tombés sur une petite erreur au niveau des permissions. En effet, les fichiers statiques générés dans pub/static renvoyaient une erreur 403. Depuis Magento 2, la bonne pratique est d’utiliser les droits 770 sur les répertoires et 660 sur les fichiers. C’est une très bonne pratique, mais elle est parfois difficilement adaptable, selon les systèmes.

Dans certains cas, il est difficile d’appliquer 770 et 660 et il faut donc 755 et 644, par exemple lorsqu’on utilise PHP-FPM. Nous n’entrerons pas dans les détails ici mais globalement, si on veut utiliser 770 et 660, il faut que les répertoires et fichiers appartiennent au moins au groupe Apache ou Nginx. Et si on héberge plusieurs instances Magento appartenant à plusieurs clients sur un seul serveur, cela peut-être assez gênant. Chez Boxydev, nous avons une couche de sécurité déjà effective, avec un chroot sur mesure, donc le répertoire en 755 est déjà protégé et de plus, il appartient à un utilisateur et un groupe unique !

L’umask de Magento est prédéfini dans le framework. Il faut donc aller éditer 2 fichiers source.

[code]vim /vendor/magento/framework/Filesystem/DriverInterface.php
vim /lib/internal/Cm/Cache/Backend/File.php[/code]

On remplace donc 770 et 660 par 755 et 644.
[code]interface DriverInterface
{
const WRITEABLE_DIRECTORY_MODE = 0755;
const WRITEABLE_FILE_MODE = 0644;
}[/code]

[code]class Cm_Cache_Backend_File extends Zend_Cache_Backend_File
{
protected $_options = array(
‘directory_mode’ => 0755,
‘file_mode’ => 0644,
);
}[/code]

On s’assure que tous les dossiers et fichiers ont les bons chmod, libre à vous de sécuriser certains fichiers sensibles avec 600 ou 660 !

[code]find . -type d -exec chmod 755 {} \; && find . -type f -exec chmod 644 {} \;[/code]

Il est évident que modifier des vendor directement est une très mauvaise pratique ! Mais c’est la solution la plus facile que nous ayons trouvé, vu que les droits sont définis directement dans une constante. Il faut espérer que Magento corrige cela par la suite en nous laissant le choix des droits à l’installation ou en nous permettant d’override l’umask par exemple. Bien entendu, 770 et 660 sont toujours plus sécurisés que 755 et 644. Ici, on parle d’un cas où il y a déjà une sécurité alternative, comme par exemple l’isolation d’un user dans un 700 ! D’ailleurs, la gestion des droits n’a vraiment rien à faire dans l’application, c’est le système qui doit logiquement s’occuper de tout cela…

Par ailleurs, si vous avez un soucis de 404, ce sont les Symlink, en mode dev’, les ressources se chargent de cette manière mais, il faut faire une copie en dur. Pour cela, il faut éditer le fichier suivant :

[code]vim /app/etc/di.xml[/code]

[code]<virtualType name= »developerMaterialization » type= »Magento\Framework\App\View\Asset\MaterializationStrategy\Factory »>
<arguments>
<argument name= »strategiesList » xsi:type= »array »>
<item name= »view_preprocessed » xsi:type= »object »>Magento\Framework\App\View\Asset\MaterializationStrategy\Copy</item>
<item name= »default » xsi:type= »object »>Magento\Framework\App\View\Asset\MaterializationStrategy\Copy</item>
</argument>
</arguments>
</virtualType>[/code]

Boxydev passe son blog sous WordPress

Petit changement chez Boxydev. Nous avions développé un mini moteur de blog sous Symfony 2 pour Boxydev. Finalement, nous repassons par l’utilisation de WordPress. Pourquoi ?

Et bien simplement, nous ne voulons pas mélanger les torchons et les serviettes. Nous voulons aussi nous concentrer sur des fonctionnalités qui ont une plus value sur le site. Il a donc fallu décharger la fonctionnalité de blog sur une structure éprouvée qu’est WordPress. En effet, nativement, WordPress gère des articles, des catégories, des « images à la une », des fonctionnalités avancées pour poster des articles, de l’import/export. Plutôt que de perdre du temps à développer tout ça sur Symfony 2, autant utiliser WordPress et développer des choses inédites avec notre framework préféré 🙂

Symfony 3 en Beta1

La version 3 de Symfony est disponible depuis hier en Beta1. Notre R&D n’a pas encore eu l’occasion de la tester mais, nous sommes déjà prêts à passer sur la version 3, étant donné que nous avons migré quasiment toutes les fonctions dépréciées. Il faut être patient car certains bundles doivent encore migrer.

Cette version propose des améliorations mineures qui peuvent être utiles. La console a été améliorée, notamment au niveau du verbose avec une barre de progression. Il y a également une histoire de Micro Kernel, qui serait la parfaite combinaison de Symfony Full Stack et Silex, à voir donc.

La version 2.8 de Symfony devrait être disponible courant novembre, elle va permettre de migrer tout doucement vers la version 3. En fin de compte, Symfony 2.8 et Symfony 3 sont quasiment identique, sauf que la version 3 ne comprendra plus les fonctions dépréciées.

Boxydev, le blog de la création de site internet

Bonjour à tous, vous avez sûrement pu découvrir ce qu’était Boxydev en visitant ce site. Boxydev est une agence de création de site internet et d’application web sur mesure. Nous sommes experts dans chacune des couches de l’informatique, de la couche réseau, hardware jusqu’à la couche applicative. Nous possédons plusieurs serveurs sur lesquels nous avons construits un écosystème grâce à des outils Open Source.

Notre plus-value se situe dans l’orchestration de ces outils et services que nous pouvons adapter pour votre projet. Nous pouvons vous conseiller la meilleure des configurations possibles pour votre projet ainsi que la solution technique la plus adaptée. Nous maîtrisons de nombreuses solutions techniques, des CMS tels que WordPress, Prestashop jusqu’aux frameworks Symfony 2 et Phalcon.

Il faut vous avouer une chose, notre préférence va de plus en plus vers le framework Symfony 2 qui s’avère être un outil très puissant et ne faisant qu’accroitre la scalabilité, la maintenance et l’évolutivité d’un projet. Nous avons couplé Symfony 2 à de nombreux autres outils tels que Git ou Bower. Nous codons maintenant à la vitesse de l’éclair et le bénéfice s’en ressent dans les projets de nos clients qui voient leur coût réduire et le temps de développement également !